ACCUEILJ'AIME/J'AIME PASPHOTOSJEUXLIENSME CONTACTERLIVRE D'OR
Accueil
Retrouvez ci-dessous les trois derniers articles publiés sur mon site. Et pensez à laisser un mot sur le livre d'or !
 

BIENVENUE A MARWEN : Valeurs sûres

Les Blogs - Blog ciné

bienvenueamarwenafficheLa carrière de Robert Zemeckis ressemble un peu à un bon steack-frites. En gros, rien de très original, rien de très complexe ou extraordinairement créatif, mais quelque chose de toujours bon, sur lequel on peut compter et qui déçoit rarement. Bref, une valeur sûre que l'on peut goûter sans grande crainte. Avec Bienvenue à Marwen, il signe là peut-être son film le plus audacieux, comme la nouvelle sauce surprenante que l'on cuisinerait pour accompagné son plat habituel. Un film plus sensible que spectaculaire, mais avec de vrais éléments inattendus Et qui offre à Steve Carell un de ses plus beaux rôles.

La bande-annonce de Bienvenue à Marwen ne me donnait franchement pas envie d'aller voir ce film. On pouvait facilement craindre que cela soit bien trop gnangnan pour être regardable. Dresser le portrait d'un homme « handicapé » constitue en effet un des exercices les plus délicats qui soit. Entre misérabilisme et déni de réalité, l'espace est étroit. Mais Robert Zemeckis a su y glisser son propos comme une main dans un gant. Cela donne un scénario aussi touchant que convaincant, s'achevant sur une fin pleinement réussie (ce qui était loin d'être gagné, avouons-le). On se laisse porter par cette jolie histoire, jamais cousue de fil blanc et bien plus subtile et profonde qu'attendu.

Read more...

 

LA VIE COMME ELLE VIENT : Tout sur la mère

Les Blogs - Blog ciné

laviecommeellevientafficheSi le cinéma argentin s'est peu à peu fait une place de choix sur nos écrans, le cinéma brésilien reste encore relativement confidentiel, surtout au regard de la taille et de la puissance culturelle du pays. Quelques productions parviennent tout de même à se faire une place, sans forcément faire beaucoup de bruit. La Vie Comme Elle Vient est passé largement inaperçu dans une période de sorties cinématographiques assez dense, il est vrai. C'est dommage car il s'agit d'un beau film sur la famille, les joies et le peines auxquelles elle peut donner naissance. Un thème universel et intemporel, traité ici avec finesse et talent.

La Vie Comme Elle Vient nous dresse le portrait d'une famille, pour ne pas dire une tribu pour utiliser un terme plus dans l'air du temps. Il dresse surtout le portrait de la mère, pierre angulaire de ce film. On partage ses sentiments et ses états d'âme. Le personnage est assez attachant pour que l'on prenne plaisir à suivre ce film qui relate finalement des événements relativement anodins, mais avec assez de densité pour que l'on ne s'ennuie jamais. On en ressort ni bouleversé, ni débordant d'enthousiasme, mais par contre satisfait d'avoir passé un joli moment, tout en ayant rendu un petit hommage à toutes les mères qui portent leur famille à bout de bras.

Read more...

 

50 (Michael Chapman), AWAKEN, MY LOVE ! (Childish Gambino), MOWING (Michael Nau) : Excès de douceur

Mes Passions - Musique

50michaelchapmanAlors que je vais fêter d'ici quelques mois mes 40 ans tout court, certains en sont à fêter leurs 50 ans de carrière. C'est le cas de Michael Chapman, un artiste américain né en 1941. En 2017, afin de célébrer cet anniversaire, il nous a offert un album sobrement intitulé 50. Une musique entre rock et country, portée par une voix faite pour interpréter ce genre de musique. Cela reste un rien basique, mais ravira les amateurs du genre, au moins le long de la première moitié de l'album. En effet, si celle-ci dégage une vraie personnalité, la suite se fait de plus en plus mélancolique pour devenir carrément répétitif et lancinant. Cette seconde partie est alors nettement moins intéressante et vient gâcher le bon début.

awakenmylovechildishgambinoOn poursuit cet avis musical avec Childish Gambino. Derrière ce pseudonyme se cache Donald McKinley Glover, l'acteur interprétant Lando Calrissian jeune dans Solo : a Star Wars Story. Il est donc aussi l'auteur de l'album Awaken, My Love !, son 4ème album. Il y interprète une musique assez groovy mais déstructurée, avec des accents 70's, entre Hair et black music. Cela n'accroche pas vraiment l'oreille. Ce n'est ni dansant, ni mélodieux... ni même vraiment désagréable en fait. Sa musique laisse sur une impression de flou, d'une œuvre inaboutie. Quelques titres laissent plus de voix à sa voix au naturel et s'avèrent bien meilleurs.

Read more...