ACCUEILJ'AIME/J'AIME PASPHOTOSJEUXLIENSME CONTACTERLIVRE D'OR
Accueil
Retrouvez ci-dessous les trois derniers articles publiés sur mon site. Et pensez à laisser un mot sur le livre d'or !
 

MOBY DICK (Melville) : L'encyclopédie de la baleine

Mes Passions - Lectures

mobydickUn nouveau grand classique ne manque plus à ma culture depuis que j'ai lu Moby Dick d'Herman Melville. Mais parfois, même quand il s'agit d'une œuvre aussi célèbre et universelle, on peut se trouver profondément surpris par son contenu. Ce roman n'est pas du tout celui que j'attendais et je ne vais pas forcément m'en plaindre (ou plutôt que m'en plaindre...). Cette part d'originalité explique sûrement l'immense postérité de ce récit. Il s'agit d'une œuvre relativement unique en son genre, aussi rare que la grande baleine blanche que le Capitaine Achab pourchasse inlassablement. Et ceux qui ont déjà lu le roman savent que ce n'est pas peu dire.

Moby Dick est un roman d'une longueur conséquente, composé d'un multitude de chapitres parfois très courts. Se succèdent des éléments de récit au sens premier du terme et des chapitres encyclopédiques qui permettent au lecteur de découvrir tout ce qui touche de près ou de loin la chasse à la baleine. On passe de l'anatomie du cétacé au moindre détails du fonctionnement du navire. C'est passionnant ou anecdotique, mais toujours différent. Les curieux et les amateurs de savoirs aussi indispensables que futiles en auront pour leur argent. D'autres trouveront ça horriblement long et que souffle narratif se retrouve noyé dans cette mer de détails parfois superflus.

Read more...

 

CAMILLE : Si loin, si proche

Les Blogs - Blog ciné

camilleaffichePrendre de la distance avec un sujet s'avère souvent nécessaire. C'est vrai dans beaucoup de contextes, y compris lorsqu'on veut faire un film avec un minimum de réalisme et d'objectivité. Boris Lojkine y parvient parfaitement à travers son film Camille. Cela n'avait rien d'évident car il nous raconte l'histoire tragique d'une jeune photographe, morte en Centrafrique, notamment parce qu'elle s'est trouvée trop personnellement impliquée dans ce conflit sanglant. Le film nous livre une réflexion pertinente sur ce sujet, en même temps qu'un portrait profondément touchant.

Un spectateur de Camille vit en fait un peu la même situation que la jeune femme. On est forcément émue par son enthousiasme et son humanité. Mais dans notre situation, ça n'a évidemment aucune conséquence fâcheuse bien au contraire. On rentre profondément dans cette histoire et on la vit intensément. Cela ne nous empêche pas d'être amené à se poser de vraies questions. Le film n'apporte pas vraiment de réponse, c'est au spectateur de se forger sa propre opinion et c'est très bien comme ça car il a vraiment tous les éléments pour le faire.

Read more...

 

SORRY WE MISSED YOU : L'uber et l'argent de l'uber

Les Blogs - Blog ciné

sorrywemissedyouafficheLes plus grands réalisateurs se distinguent par leur capacité à explorer toujours de nouveaux territoires et à nous proposer des films toujours différents. Du coup, on est en droit de se demander si Ken Loach est réellement un grand réalisateur. Question quelque peu provocante tant l'immensité de son talent est universellement reconnu. Mais il est vrai que son ouvre est une des plus homogènes des cinéastes de cette renommé. Sorry We Missed You se situe dans la droite lignée de Moi, Daniel Blake, son précédent film. Mais tant qu'il parviendra à nous proposer des œuvres de cette qualité, il sera difficile de lui adresser le moindre reproche.

Sorry We Missed You dénonce le développement des contrats dits 0 heure en Grande-Bretagne. Une forme de précarisation qui transforme les salariés en soi-disant entrepreneurs. Bref ce que l'on appelle plus communément l'uberisation du marché du travail. Un sujet plus universel qu'il n'y paraît et qui se trouve remarquablement traité ici. Ken Loach, comme à son habitude, s'intéresse avant tout à l'humain et tire son propos politique d'un vécu concret, pas de grandes idées abstraites et hors sol. L'intelligence du scénario lui offre un impact qui vaut mille thèses d'économétrie.

Read more...