ACCUEILJ'AIME/J'AIME PASPHOTOSJEUXLIENSME CONTACTERLIVRE D'OR
Accueil
Retrouvez ci-dessous les trois derniers articles publiés sur mon site. Et pensez à laisser un mot sur le livre d'or !
 

LE REVE (Emile Zola) : Parenthèse plus ou moins enchantée

Mes Passions - Lectures

lereveLa saga des Rougon-Macquart, née sous la plume d'Emile Zola, représente une des œuvres littéraires les plus ambitieuses de l'histoire. Chaque roman nous plonge dans une réalité différente d'une même époque. Cela donne à la fois une réelle unité et une grande diversité à l'ensemble. Cependant, certains volumes se démarquent des autres pour nous plonger dans des histoires plus centrée sur l'intime que sur la fresque sociale. C'était le cas de la Faute de l'Abbé Mouret. Cela l'est à nouveau avec le Rêve. Un livre qui se démarque vraiment des autres épisodes.

Le Rêve est, de loin je pense, l'épisode des Rougon-Macquart le plus court. Il ressemble vraiment à une parenthèse dans la saga. Le roman a été ajouté par Zola pour prouver à ses détracteurs qu'il était aussi capable de dépeindre les beaux et grands sentiments, pas seulement les pires noirceurs de l'âme humaine. Il y parvient parfaitement, mais à sa manière. Car sur la fin la dimension sociale reprendra le dessus. L'auteur tombera aussi dans son travers de rendre ses histoires quelque peu improbables pour les rendre dramatiques. Cela prive le final de la force qui aurait pu être la sienne car le lecteur a bien du mal à croire aux événements relatés.

Read more...

 

LES ENFANTS DU TEMPS : Réchauffé

Les Blogs - Blog ciné

lesenfantsdutempsafficheDeux adolescents, un amour (passionnément platonique ou platoniquement passionné, comme on veut) et une bonne dose de fantastique. Voici la recette habituelle de beaucoup de longs métrages d'animation japonais. En particulier ceux de Makoto Shinkai, que l'on avait découvert avec le très beau Your Name. Le revoici avec les Enfants du Temps. Un film qui nous permet de retrouver tout ce qui peut nous séduire dans ce genre de film. Mais de manière peut-être un peu trop exhaustif pour se montrer pleinement enthousiaste.

Poésie, émotion, personnages un rien décalés, les ingrédients sont connus. Pas étonnant qu'au final la recette soit relativement similaire. Ce qui fait la différence ce sont des petits riens, un peu comme les épices et les aromates dans la cuisine. Le plat que nous offre les Enfants du Temps s'avère moins délicatement savoureux que l'était celui proposé avec Your Name. Il manque une vraie dose de magie et d'éléments de réelle surprise pour que le film soit profondément marquant. Les deux films se ressemblent trop par trop d'aspects pour que l'on ne soit pas pousser à faire la comparaison. Il serait injuste de parler de déception, mais on pouvait s'attendre quand même à un peu plus de nouveauté. Seule la part de fantastique diffère vraiment, mais cela ne parvient pas à masquer les nombreux points communs.

Read more...

 

LES CHRONIQUES D'ALVIN LE FAISEUR, TOME 4 : LE COMPAGNON (Orson Scott Card) : Suite royale

Mes Passions - Lectures

lecompagnonDepuis que je me suis sérieusement lancé dans l'écriture d'un roman (d'une saga même), je lis désormais les ouvrages de ce type avec un œil un peu différent. J'observe la manière dont se construisent les récits, notamment celle dont des événements qui ne sembleraient pas passionnants à première vue prennent tout leur intérêt quand ils prennent place dans un univers déjà bien installé. C'est le principe même de la série. Les Chroniques d'Alvin le Faiseur, tome 4 : le Compagnon illustre parfaitement ce principe. Et me donne encore plus envie d'écrire moi-même.

En lisant Les Chroniques d'Alvin le Faiseur, tome 4 : le Compagnon, à un moment donné, j'ai réalisé que j'avais déjà lu 350 pages, que je n'avais pas vu le temps passé, alors qu'il ne s'était pas passé tant de choses que ça dans l'intrigue. Mais j'étais bien dans cet univers et le simple plaisir de continuer à s'en imprégner suffisait à mon bonheur. Ce tome semble poser des jalons pour des événements nettement plus spectaculaires que l'on attend avec impatience. Bref, on ressort de cet épisode avec une grande envie de lire le prochain dès que possible.

Read more...