spidermanfarfromhomeafficheMalgré toutes les batailles cosmiques où le sort de l'univers tout entier est en jeu, c'est un petit super-héros new-yorkais, aux pouvoirs somme toute limités, qui reste la figure la plus mythique et la plus emblématique de l'univers Marvel. Ainsi, Spider-Man en est déjà à sa quatrième incarnation depuis le renouveau des films de super-héros, débuté justement la version de Sam Raimi. Certes, une de ces incarnations est à oublier (d'ailleurs qui s'en souvient encore ?), il n'empêche que rien ne serait pareil au pays des surhommes sans l'homme araignée. Surtout que la qualité du deuxième reboot démontrait avec brio qu'on était loin d'avoir fait totalement le tour du personnage. Du coup, on attendait beaucoup de la première suite du deuxième reboot (oui, je sais, c'est compliqué de suivre parfois). Au final, Spider-Man : Far From Home restera un film sympathique, mais très anodin.

On ne s'ennuie pas une seule seconde devant Spider-Man : Far From Home. Mais on s'enthousiasme aussi rarement. Les scènes d'action sont distrayantes, mais aucune ne constitue un moment de bravoure qui retient vraiment l'attention. Certaines sombrent même dans certains excès qui font tiquer. Evidemment, on ne demande pas à ce genre de moment d'être totalement réalistes. Cependant, il faut que le spectateur arrive à y croire un minimum, ce qui n'est pas toujours le cas ici. En fait, le principal intérêt du film reste l'évolution des personnages qui intervient au fil des images. On pourrait presque parler de récit d'apprentissage, ce qui renoue en fait avec les racines du personnage et l'esprit du comic book.

spidermanfarfromhomeOn sent Tom Holland désormais parfaitement à l'aise dans son rôle. Il incarne son personnage avec un naturel déconcertant. Spider-Man : Far From Home bénéficie incontestablement de la présence de Jake Gyllenhaal, qui nous gratifie d'un petit numéro d'acteur, nous offrant par la même occasion à la meilleure scène du film. Ce dernier bénéficie globalement de l'affirmation du casting post-adolescent, au premier rang duquel figure Zendaya, dont la personnalité apporte un petit supplément d'âme à cette histoire. La réalisation de Jon Watts a le mérite d'être efficace. Comme dans le premier épisode, on sent son amour des personnages, autant que pour l'action. Cependant, l'ensemble manque d'épaisseur pour vraiment marquer les esprits.

LA NOTE :11,5/20

Fiche technique :
Production : Columbia Pictures, Marvel Studios, Marvel Entertainment
Distribution : Sony Pictures Releasing France
Réalisation : Jon Watts
Scénario : Chris McKenna, Erik Sommers
Montage : Leigh Folsom Boyd, Dan Lebental
Photo : Matthew J. Lloyd
Décors : Claude Paré
Musique : Michael Giacchino
Directeur artistique : Grant Armstrong
Durée : 129 min

Casting :
Tom Holland : Peter Parker/Spider-Man
Samuel L. Jackson : Nick Fury
Jake Gyllenhaal : Quentin Beck / Mystério
Zendaya : Michelle « M. J. » Jones
Cobie Smulders : Maria Hill
Jon Favreau : Harold « Happy » Hogan
Marisa Tomei : May Parker

Comments
Search
Only registered users can write comments!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."