ACCUEILJ'AIME/J'AIME PASPHOTOSJEUXLIENSME CONTACTERLIVRE D'OR
Accueil
Retrouvez ci-dessous les trois derniers articles publiés sur mon site. Et pensez à laisser un mot sur le livre d'or !
 

NOS BATAILLES : Double vie

Les Blogs - Blog ciné

nosbataillesafficheLes journées ne faisant désespérément que vingt-quatre heures, mener deux vies en une constitue un exercice d'équilibriste difficile. Surtout quand ces deux vies sont déjà particulièrement chronophages. Pourtant, certains, à force d'abnégation, s'en sortent. Nos Batailles leur rend un bel hommage en nous proposant par la même occasion un beau film. En évitant la plupart des pièges qui l'attendaient, Guillaume Senez donne de la crédibilité et de l'émotion à son propos. Des larmes et des sourires au programme. Et un Romain Duris particulièrement inspiré.

Le principal travers dans lequel Nos Batailles aurait pu sombrer est le misérabilisme. Il peut paraître facile de faire proposer une histoire touchante à partir des malheurs qui peuvent frapper les personnages. Or il n'en est rien. Il faut trouver le bon équilibre pour ne pas tomber dans la facilité. Guillaume Senez y parvient parfaitement en s'appliquant surtout à dresser le portrait de ses personnages. Ce ne sont pas tant les événements qui l'intéresse que la manière dont les protagonistes les vivent. En en cachant rien de leurs faiblesses, en en faisant ni des victimes, ni des surhommes, il nous livre une histoire qui méritait bien d'être racontée, même si tout ce qui la compose ne se vaut pas.

Read more...

 

FRERES ENNEMIS : Déjà vu

Les Blogs - Blog ciné

freresennemisafficheIl y a des histoires que l'on se raconte encore et encore dans des versions toujours différentes. On ne s'en lasse pas, on en redemande même parfois. Les triangles amoureux, les ascensions avant la chute, autant d'idées qui pourraient résumer un nombre très important de films, sans que l'on n'ait l'impression d'avoir fait le tour de la question. Cependant, il arrive tout de même parfois que la sensation de déjà-vu domine et que le scénario ressemble à un plat mal réchauffé. C'est malheureusement le cas de Frères Ennemis, un film pas si mal foutu, mais qui en rappelle tant d'autres... et des meilleurs.

Deux amis d'enfance, l'un flic, l'autre voyou, qui vont devoir surmonter tout ce qui les sépare désormais. Voici comment on peut résumer le synopsis de Frères Ennemis. Rien de nouveau à l'horizon et on cherche encore dans le scénario l'élément qui pourrait donner à ce film une singularité qui justifierait son existence. Si je lui reproche un léger manque de rythme, il n'y a rien non plus dans le scénario qui mérite un torrent de reproches. Mais voilà quelque chose de vu mille fois a bien du mal à déclencher un réel enthousiasme. Ici, l'absence de défaut marqué témoigne surtout d'une absence totale de prise de risque.

Last Updated ( DATE_FORMAT_LC2 )

Read more...

 

LA SAVEUR DES RAMEN : Bon appétit !

Les Blogs - Blog ciné

lasaveurdesramenafficheVous avez une faim de loup ? Juste un petit creux ? Ne serait-ce qu'une très vague envie de manger ? Et là, vous vous dites, et si je me faisais un petit ciné avant ! Je ne vous conseille alors d'éviter à tout prix la Saveur des Ramen, sous peine de ressortir de la salle dans un état de fringale absolue. En effet, voici un film qui donne l'eau à la bouche, au sens premier du terme parce que la nourriture joue un rôle éminemment central dans cette histoire. Et au sens figuré aussi, car il brille par bien d'autres qualités qui satisferont bien plus l'esprit que l'estomac.

La Saveur des Ramen est avant tout un film intimiste qui nous plonge dans une histoire familiale et une quête personnelle de l'identité. Mais tout cela se fait sur une trame qui porte des enjeux bien plus larges, au premier rang desquels les relations difficiles entre les populations japonaises et chinoises, sur fond de passé douloureux. Cette double lecture donne au film toute sa richesse et permet de donner une autre dimension à une histoire qui aurait pu se contenter sans cela d'être un étalage de bons sentiments. La grande limite du scénario reste en effet son aspect un rien gentillet qui en fait un feel good movie sympathique, quand il aurait pu posséder une dimension dramatique toute autre.

Read more...