ACCUEILJ'AIME/J'AIME PASPHOTOSJEUXLIENSME CONTACTERLIVRE D'OR
Accueil
Retrouvez ci-dessous les trois derniers articles publiés sur mon site. Et pensez à laisser un mot sur le livre d'or !
 

SPIDER-MAN : NEW GENERATION : La jeunesse au pouvoir !

Les Blogs - Blog ciné

spidermannewgenerationafficheJ'ai annoncé plusieurs fois ici que les productions Marvel commençaient à tourner en rond et à ne plus rien produire de vraiment original. Et plusieurs fois, ils ont su me donner tort. Une dernière fois sans lendemain avais-je envie de penser à chaque fois. Mais à force, il me faut l'admettre. J'avais tort, elles ont encore bien des choses à nous offrir. Une preuve éclatante avec Spider-Man : New Generation. On tient là incontestablement le film Marvel de l'année. On peut même aller plus loin. On tient là incontestablement un des films de l'année.

Drôle, épique, original et magnifiquement créatif visuellement. Tout est dit, j'aurais presque envie de m'arrêter là. Spider-Man : New Generation est enthousiasmant du début à la fin. Comme souvent, c'est l'humour qui donne au film un délicieux supplément d'âme. C'est grâce à lui qu'on s'attache aux personnages, qu'on entre immédiatement dans l'histoire pour ne jamais en sortir. Mais cette dernière ne nous porte pas que pour ça. Rythmée, pleine de surprise et de vrais moments de bravoure, elle vaut le détour par elle-même. A défaut d'être complexe, au moins est-elle assez riche pour nous plonger dans un monde dont on ressort sans avoir nullement l'impression d'en avoir déjà fait le tour. Car évidemment, on sera vite invité à y revenir.

Read more...

 

LA TRILOGIE DU VIDE, TOME 3 : VIDE EN EVOLUTION (Peter F. Hamilton) : En demi-teinte

Mes Passions - Lectures

videenevolutionArriver au bout de près de 2500 pages de lecture vous rend quelque peu exigeant quant à la qualité du dénouement. Après avoir passé autant de temps à tourner les pages, vous voulez que cet investissement trouve une juste récompense. Il faut bien avouer que souvent on aboutit à un final quelque peu décevant. Peter F. Hamilton avait parfaitement relevé le défi avec sa saga l'Etoile de Pandore, qui resta passionnante du début à la fin. La Trilogie du Vide, qui lui fait suite, offre deux premiers tomes nettement moins enthousiasmants. On pouvait donc craindre légitimement que le dernier, Vide en Evolution, soit du même acabit.

Franchement, je me trouve super doué pour maintenir un certain suspense en attendant la moitié du deuxième paragraphe pour dire ce que je pense du livre dont je suis en train d'écrire la critique (bon ok, suffit de lire le titre, mais bon...). Une frustration d'écrivain du dimanches sûrement. Bref, allons désormais droit au but, Vide en Evolution est dans la lignée des deux tomes précédents de la Vide en Evolution. Bien, mais pas top. Et surtout, il se termine un peu en eau de boudin. La conclusion n'est pas mauvaise, elle laisse juste le lecteur sur sa faim, en étant un peu trop rapide et sans bouquet final. Elle suit pourtant le même modèle que pour l'Etoile de Pandore, c'est dire que tous les éléments (et surtout les personnages) jusque là éparses se rassemblent à fin, sauf que là ce n'est pas pour faire grand chose.

Last Updated ( DATE_FORMAT_LC2 )

Read more...

 

ASTERIX - LE SECRET DE LA POTION MAGIQUE : Par Toutatis, Monsieur Astier

Les Blogs - Blog ciné

asterixlesecretdelapotionmagiqueafficheEtre l'homme (ou la femme bien sûr) de la situation, voilà un titre flatteur. En effet, cela implique qu'un autre que lui aurait fait moins bien, ce qui témoigne d'un talent rare et unique. Alexandre Astier en possède un. Et un grand. Mais cela implique aussi une synergie entre la tâche à accomplir et la personne en question, qui tient à un je-ne-sais-quoi inexplicable qui fait que tout s'emboîte parfaitement. Sans doute, le créateur de Kaamelot était celui, à défaut d'être le seul, capable de reprendre à son compte l'héritage de Goscinny. Après avoir adapté (et enrichi) à merveille le Domaine des Dieux, il nous offre une histoire totalement originale avec Asterix - Le Secret de la Potion Magique. Une œuvre que ne renierait pas le grand René.

Le succès d'Asterix et Obelix, et en fait de toute l'œuvre de René Goscinny, tient à la capacité de créer un humour qui soit de tous les degrés à la fois. Quelque soit celui que l'on apprécie le plus, on y trouve son compte. Petits et grands sont séduits, pour des raisons différentes, mais avec la même force. Asterix - Le Secret de la Potion Magique se situe dans cette pure tradition et c'est sans doute son plus grand mérite. On ne peut s'attaquer à un tel mythe, à une œuvre aussi profondément ancrée dans l'imaginaire national, sans se devoir de respecter l'original. Il est ici total.

Read more...